Nouvel espoir de la recherche contre le vieillissement

Le rat-taupe est sous le feu des projecteurs depuis peu. Ce petit animal à grandes dents qui habite dans des galeries souterraines en Somalie et en Éthiopie pourrait permettre de limiter le vieillissement.

Limiter les méfaits de l’âge

Nous en parlions ici, l’âge et la lutte contre le vieillissement sont un sujet important de nos jours et c’est pourquoi ce rat-taupe est étudié.
Cet animal résiste aux cellules cancéreuses, ne craint pas du tout la douleur, peut vivre sans oxygène… de quoi faire rêver pas mal de monde.
Ces caractéristiques permettent aux chercheurs de croire en des avancer importantes et surtout avec des limites très hautes.

Un animal particulier

Il n’a pas d’oreilles, une peau nue et des yeux atrophiés, sans parler de ses gigantesques incisives, rien qui donne envie !
Malgré cela c’est l’avenir de la lutte contre le vieillissement : il vit 10 fois plus longtemps qu’il devrait.

Une longévité extraordinaire

Une souris vit entre deux et trois années et à taille et poids égale le rat-taupe nu atteindra trente années sans aucun problème de santé.

http://www.leparisien.fr/societe/j-ai-teste-la-medecine-19-03-2004-2004842804.php

De plus l’animal ne souffre pas de maladie et reste fertile jusqu’à la fin de sa vie. Durant trente ans, son apparence ne change pas, ses capacités sont les mêmes sans se dégrader et aux bout d’une trentaine d’année, son organisme s’arrête d’un coup. Certains chercheurs supposent que l’animal meure d’épuisement lorsque ces cellules souches s’épuisent avec le temps.

Vous l’aurez compris, ce sont des études passionnantes qui vont être menées dans les années à venir. Si ce type d’informations vous intéresse, nous vous conseillons de suivre les articles du Docteur Christophe de Jaeger : http://www.lefigaro.fr/societes/2016/05/29/20005-20160529ARTFIG00126-christophe-de-jaeger-militant-du-bien-vieillir.php.