Clavier pour débuter la MAO

Aux origines de la MAO (Musique Assistée par Ordinateur), il y avait le synthétiseur. Ce dernier permet de jouer de la musique à partir d’une bibliothèque de sons et d’effets pré-enregistrés… et donc limités.

Au contraire, le launchkey n’émet aucun son : raccordé à un ordinateur via USB, il contrôle des sons virtuels dont le format MIDI offre des possibilités infinies.

launchkey novation

Que choisir pour débuter ?

Le launchkey de Novation est ce qu’on appelle un « clavier maître » : un appareil capable d’envoyer des informations MIDI vers d’autres appareils, généralement des logiciels numériques de composition musicale tels qu’Ableton Live.

Réputé pour sa facilité d’utilisation, le launchkey a de quoi ravir les amateurs de production de musique électronique. A ces derniers, s’offre un choix entre les versions 25, 49 ou 61 touches, à des prix relativement accessibles – autour de 200€ pour la plus grande version.

Le clavier est composé de notes semi-lestées et sensibles à la vélocité : le son diffère en fonction de la vitesse à laquelle une note a été enfoncée, renforçant ainsi l’expressivité de la musique jouée. Seul « bémol » : le clavier ne prévoit pas d’aftertouch.
Le launchkey comporte par ailleurs de multiples commandes, dont 16 pads illuminés, à l’aide desquels mélodies et séquences rythmiques peuvent par exemple être lancées, ainsi que 8 potentiomètres rotatifs, qui facilitent notamment l’ajout d’effets sonores.

Que faire avec ?

Le launchkey peut ainsi répondre à des besoins très variés : utilisation nomade, sur scène, en studio, ou encore création de musique « à la maison »… Le launchkey affranchit de toute contrainte les créateurs de musique en tout genre (… mais surtout électro), si bien qu’il devient la preuve incarnée que « la musique peut rendre les hommes libres » (Bob Marley).